L' Amateur...
rend possible l'imprévisible...

Projet lauréat Europan 12 sur le site de Fosses

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

© 2013

La SCIC un outil légal disponible pour une nouvelle coproduction

La démarche présentée ici tend à favoriser l’échange, le partage et non l’isolement des compétences. Les qualités d’évaluation des Amateurs débouchent sur une politique de conception collective. Les niveaux de compétence et de participation sont hiérarchisés, car nécessairement hétérogènes entre producteurs, connaisseurs, Amateurs et consommateurs. La Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) est un véritable outil adapté à un tel regroupement. Crée par la loi du 17 juillet 2001, c’est une entreprise coopérative qui permet d’associer autour du même projet des acteurs multiples : salariés, bénévoles, usagers, collectivités publiques, entreprises, associations, particuliers… Tous types de bénéficiaires et de personnes intéressées à titres divers. La SCIC produit des biens et services qui répondent aux besoins collectifs d’un territoire par la meilleure mobilisation possible de ses ressources économiques et sociales. Elle favorise l’action de proximité et le maillage des acteurs d’un même bassin d’emploi. Elle respecte les règles coopératives sans rang social de l’actionnariat : répartition du pouvoir sur la base du principe une personne égal une voix, impliquant tous les associés dans la vie de l’entreprise et dans les principales décisions de gestion. Les actionnaires de la SCIC sont les salariés de la coopérative, concepteurs, compagnons ; mais également les habitants désirant participer bénévolement à son activité, comme dans une association, bénéficiant ou non, à titre gratuit ou onéreux, des activités de la coopérative ; et toute personne physique ou morale de droit privé qui entend contribuer directement, par son travail ou par un apport en nature, en espèce, en industrie ou par tout autre moyen, au développement de la société coopérative, entreprises locales, fournisseurs. Toutes ces personnes peuvent être associées au capital de la coopérative.